mardi 24 mai 2016

LA THÉORIE DE LA SÉLECTION SPIRITUELLE...!


Mr Darwin ne m'en voudra pas d'utiliser sa théorie quelque peu adaptée pour justifier mon argumentation.
Une question se pose : Existerait-il une sélection spirituelle ?

Je ne dirige pas ma réflexion sur le terrain de la prédestination qui n'appartient qu'à Dieu, à sa souveraineté et à sa connaissance parfaite mais sur une certaine sélection bien moins divine et donc beaucoup plus humaine voir même charnelle.

Si la sélection naturelle de Mr Darwin se résume à des avantages reproductifs procurés par les conditions de l'environnement aux individus ayant un caractère avantageux vis-à-vis de cet environnement et leur assurant une descendance plus importante que les individus n'ayant pas ce caractère. Il se produit alors un tri qui s’opère naturellement au sein d’une espèce ayant pour but de favoriser les plus forts appelés à toujours être meilleurs au profit des plus faibles appelés à disparaître. Aïe...!

Bon, les chrétiens ne tomberont pas dans le piège de Mr Charles...?!
Encore que...je me questionne sur la sélection spirituelle qui est en réalité la petite sœur de la sélection naturelle.
N'oublions pas trop vite les idéologies néo-darwinistes qui sont venues se greffer sur la théorie de Mr Darwin et les horreurs qu'elles ont engendrées.

Quand nous parlons de l'ADN d'églises ou de mouvements entiers, de sélection des "meilleurs" ministères pour prêcher dans telles églises ou dans telles manifestations, de parcours de réussite, de carrières types, de recherches de performances, de messages exceptionnels pour faire l'exception,...etc...Que faisons-nous alors de ceux qui ne possèdent pas notre ADN, des ministères moins cotés sur l'argus pastoral 2016, des aînés de l'autre siècle, de ceux qui donnent leur vie dans l'ombre des hommes mais à la lumière du Christ, qui ne brillent que par leur fidélité, leur sainteté et leur humilité ?

Que faisons-nous de tous ces frères et sœurs qui ne sont jamais sur les affiches des rencontres mais qui pourtant en sont les chevilles ouvrières et en assure le succès ?

Que faisons-nous du bégayeur, du timide, de celui qui n'entre pas dans les critères de sélection ? 
Sans parler de celui qui pourrait penser à un moment différemment, aurait d'autres vues sur les choses ou pire se prendrait les pieds dans le tapis....!

La sélection spirituelle existe bel et bien....et cela m'attriste...!
Enfin "sélection spirituelle" est une appellation usurpée car il est préférable de l'appeler "sélection charnelle".

Alors, on choisit les meilleurs pour qu'ils le soient encore plus sans jamais donner l'occasion aux moins bons la possibilité de le devenir..! "Laissez faire" dit Darwin, "ils disparaîtront faute de moyens". Pourtant quelques -uns de ceux qui ne sont plus que dans les mémoires et trop souvent oubliés sont parfois encore cités en exemple mais sont tellement peu copiés.
Cependant, un espoir continue de m'animer lorsque je lis la Bible et y vois le Christ aller vers les plus faibles, les rejetés, les moindres, les recalés, les sans espoirs, les invisibles, les petits, les non considéré, les abandonnés.
Oui, il y a une justice et c'est en Christ que je la trouve.
Avec lui quel que soit ton ADN, quel que soient tes capacités ou l'importance que tu as aux yeux des autres, tu peux compter sur lui car il voit ce que les autres ne voient pas, ils aiment ce que les autres rejettent, ils redressent les courbés et rétablit les cassés.

Ce n'est pas dans les fauteuils en velours qu'il se plait, sur les estrades au-dessus des foules, mais dans les bas fond de l'humanité, aux cotés de plus déshérités dont quelques-uns n'ont pas oublié où ils étaient quand Christ est venu les chercher.

Past. Xavier LAVIE