samedi 5 mars 2016

JOURNÉE D'ACTIONS DE GRÂCES



Éphésiens 5.20 "Rendez continuellement grâces à Dieu le Père pour toutes choses, au nom du Seigneur Jésus-Christ."

Philippiens 4.6-7 "Ne vous inquiétez de rien; mais en toutes choses faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des actions de grâces. Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Christ."

Introduction
En décembre dernier, le Seigneur m'avait mis à cœur d'apporter à l'église des messages d'actions de grâce et de mettre à la disposition des membres de l'église une boîte d'actions de grâce, afin que chacun puisse exprimer sa reconnaissance envers Dieu pour qui il est et ce qu'il fait dans chacune de vos vies.
J'avoue que certains ont vraiment joué le jeu en apportant leurs messages que nous allons partager avec tous dans un instant ; ces messages plein de reconnaissance sont aussi des témoignages de l'action de Dieu dans chacune de leurs vies et c'est pour moi et pour tous un sujet d'encouragement de savoir ce que Dieu fait dans notre église.
Cette boîte restera à votre disposition toute cette année et de temps en temps, nous referons des journées d'actions de grâce pour partager les bénédictions et les joies que Dieu nous a apportées.
J'espère que la prochaine fois, vous serez encore plus nombreux à participer ; car je pense qu'en cultivant une attitude constante de reconnaissance et d'action de grâce, Dieu va multiplier ses grâces et nous donner la bonne habitude de les communiquer à ceux qui nous entourent.

1. Un remède à la "plaintomania".
La reconnaissance et l'action de grâce sont effectivement un remède contre une maladie qui fait rage dans notre pays : la "plaintomania".
La majorité des français souffrent de cette terrible maladie qui est à la fois contagieuse et chronique et dont les principaux symptômes sont des plaintes et des râlements incessants.
Ils grognent, bougonnent, poussent des soupirs, émettent des objections et ne sont jamais contents.

Phil Callaway – auteur chrétien, se définissant comme médaillé d'argent olympique de la "plaintomania" a fait une liste: "Je me plains de tout au quotidien : L’eau du robinet.  Elle laisse des traces sur les tasses. Je dois quotidiennement suivre le parcours de mes enfants adolescents à travers la maison entière pour éteindre les lumières qu’ils laissent allumées derrière eux.  C’est quasiment une occupation à temps plein. Les moustiques. L’attente qui n’en finit pas dans les cabinets médicaux, avec en sus de la lecture médiocre à disposition.       Le temps qu’il fait. Pourquoi les éboueurs ne passent jamais à l’heure. Pourquoi les roues de mon caddie s’en vont chacune dans une direction différente. La distance à parcourir pour me rendre à l’église et la lenteur de tous les conducteurs qui se sentent obligés de changer de voie à chaque fois que je le fais."

Vous reconnaissez-vous dans quelques unes de ces plaintes ?
Pourriez- vous rajouter quelques arguments à cette litanie ?

Lever nos yeux au-delà de notre nombril, et grâce à Dieu  prendre de la hauteur par rapport  à la superficialité de notre vie, devraient réviser notre attitude et nous guérir de cette maladie chronique.

Avons-nous conscience d'avoir Dieu pour Père?
Avons-nous conscience de l'attrister et de l'irriter par nos comportements, alors que Jésus Christ nous a donné sa vie en abondance?

Avons-nous conscience qu'une multitude d'hommes, de femmes et d'enfants dans notre monde vivent bien au deçà de notre confort habituel?
Avons-nous conscience qu'ils ne se tiennent pas devant le frigo en soupirant, se demandant ce qu’il y a pour le dîner, tout simplement parce qu'ils n'ont  ni frigo ni de quoi dîner ?

Un jour des chrétiens se sont rendus dans un village qu’une tornade avait complètement détruit. Seule l’église et le bâtiment dévoué à l'humanitaire avaient résisté au cataclysme.
Et vous savez quoi ?
Les gens de ce village ont raconté cette épreuve non en se plaignant d'avoir tout perdu,  mais avec des visages radieux. Ils ont rendu grâce du miracle qui avait eu lieu parce que leur église et leur bâtiment humanitaire étaient encore là !
Et eux étaient vivants pour en témoigner et louer Dieu avec un cœur plein de reconnaissance !
Quelle leçon pour des gens atteints de plaintomania qui râlent sans cesse pour un oui ou un non!

Certes à travers le power point qui va suivre, nous allons partager les actions de grâce de plusieurs d'entre vous, pour des sujets de joie et de bénédictions qui vous ont marqué durant cette année ; mais nous pourrions aussi prendre l'habitude de nous réjouir et de remercier Dieu pour les choses communes et habituelles qui jalonnent chacune de nos journées ; pour les choses qui nous paraissent des détails, parce que nous y sommes habitués, mais qui sont en réalité des grâces !

Pourrions-nous rendre grâce à Dieu pour l’eau potable qui sort du robinet ?
Avec ma famille, nous avons vécu 8 ans sans eau courante et lorsque nous avons enfin eu de l'eau sortant du robinet, ma femme a rendu grâce pour ce "luxe" pendant quelques jours….

Pourrions-nous rendre grâce à Dieu pour l'électricité dans nos appartements et nos maisons ? Et aussi pour le fait d'avoir un toit ?
Certains parmi nous ont expérimenté ces manques et pourraient en témoigner.  

Au lieu de nous plaindre des délais d'attente chez nos médecins, nous pourrions rendre grâce d'avoir la possibilité de nous y rendre, d'avoir une carte vitale, des pharmacies avec des médicaments, des hôpitaux…
Au lieu de nous plaindre parce que les éboueurs font du bruit en passant tôt le matin, nous pourrions rendre grâce parce qu'ils passent régulièrement et parce qu'il existe des décharges en dehors de la ville.  (Ceux qui ont vécu ou qui ont fait des séjours en Afrique ou en Inde, savent de quoi je parle…)
Au lieu de nous plaindre parce que nous devons faire la queue au supermarché ou parce que notre caddie ne roule pas bien, nous devrions rendre grâce d'avoir des magasins remplis de nourriture.  Ceux qui ont connu des temps de guerre ou qui ont séjourné dans des pays en faillite économique savent quelle angoisse on peut ressentir lorsque les magasins sont tous vides !
Nous pourrions censément bannir de notre vocabulaire l’expression  "Je meurs de soif ou je meurs de faim" parce qu'en réalité, peu d'entre nous ont expérimenté cette douleur.
Nous pourrions cesser de râler à cause des embouteillages ou des mauvais conducteurs et rendre grâce d'avoir un véhicule fonctionnel, parce que ceux qui sont toujours obligés de marcher, (surtout en Afrique… durant des kilomètres savent quelle chance vous avez!)
Nous pourrions, comme le roi David au Psaumes 139.14, dire : " Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien."
Au lieu de nous plaindre de nos kilos en trop ou de nos cheveux qui tombent.

Il y aura toujours sur cette terre des occasions de se plaindre qui se présenteront.
Mais nous devrions prendre l'habitude de remplacer nos plaintes par des mots de reconnaissance.


2. Célébrez Jésus !
Adopter cette attitude reconnaissante, n'est pas dans la nature humaine, mais parce que nous sommes chrétiens, Dieu nous a donné cette opportunité.

Les premiers habitants des Etats Unis l'ont appris à leurs dépens au XVIIe siècle.
Et la leçon qu'ils ont tirée de leurs mésaventures a parcouru les siècles pour venir jusqu'à nous.
En 1620, une quarantaine de chrétiens en majorité anglais, fuyant la persécution religieuse et assoiffés d'un retour à la pureté de l'Evangile ont quitté l'Europe à bord d'un trois mâts de 27 mètres, le Mayflower (Fleur de mai).
C'était un joli nom pour un bateau, un nom porteur d'espoir et de renouveau (comme une fleur sortant de terre au printemps).
Hélas après plus de 3 mois de mer, ils débarquèrent, s'installèrent sur la côte et de nombreux colons succombèrent à la faim et à la maladie.
Alors, les autres survivants, ne devant leur survie qu'aux dindes sauvages et au maïs fournis par les Indiens, décidèrent d'instituer une fête d'actions de grâce (en 1621) pour remercier Dieu de son secours. (Thanksgiving)

Malheureusement, il faut parfois toucher la misère et la mort de près pour prendre conscience des bienfaits qui nous entourent.
En tant que chrétiens, tout comme ces pèlerins du XVIIe siècle, nous devons prendre conscience que nous sommes des survivants des ténèbres et de la mort, des enfants de Dieu sauvés par grâce et bénéficiant des faveurs divines.
Comme le dit le Proverbe 4.23 " De lui viennent les sources de la vie".

Alors pourquoi trop souvent, de nos cœurs,  jaillit une source d’eau amère, remplie de désillusions et de doutes ?

Par l'action de grâce, Dieu nous propose de réapprendre l’art de le remercier en toutes circonstances pour sa bienveillance et son secours.

Comme les pèlerins embarqués sur le Mayflower, nous souffrons peut-être d’attentes déçues, de faux espoirs, de rêves inassouvis, parce que nous avons tellement entendu parler de miracles et en avons nous peut-être si peu vécu nous-mêmes.

Nous rêvions peut être de grandes choses et la difficulté du quotidien, les injustices et les oppositions les ont peu à peu remplacés ; alors nos cœurs se sont alors fixés sur ce que nous ne vivons pas et sur ce que nous n’avons pas, plutôt que de se focaliser sur Dieu.

Les faibles revenus financiers, les difficultés familiales, le manque de reconnaissance dans notre travail... la liste pourrait s’allonger encore dans bien des domaines.
A cause de tout cela, certains ont perdu de vue la grâce de Dieu.
Dieu aurait-Il oublié ses promesses ?

Pourtant notre Père qui nous dit sans se lasser:
Hébreux 13.5 "Je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point."
Et Romains 8.28 "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein."

Conclusion
Alors, aujourd’hui et le plus souvent possible, je vous propose d’avoir, non pas un jour, mais des jours d’actions de grâces !
Des jours pour mettre en pratique les précieuses promesses de Dieu et reconstruire votre cœur dans la paix et la joie.

1 Thessaloniciens 5.18 "Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ."

Dès aujourd'hui, prenez un cahier ou un bloc notes sur lequel vous marquerez toutes vos actions de grâce : autant des expériences marquantes, que les beautés de la nature, les bienfaits liés à votre famille, vos amis... !

Remerciez Dieu pour lui-même, pour qui il est dans votre vie, ce qu’il vous a déjà accordé, ses dons, ses délivrances, ses guérisons...

Rendez grâce à votre père céleste et vous verrez j’en suis sûr, votre cœur s’éveiller, reprendre vie et retrouver la paix et la joie en comptant les bienfaits de Dieu dans votre vie.

Cultivez la reconnaissance et vous récolterez la paix, la joie, la louange et l'adoration !

Notez vos actions de grâce pour ne pas oublier les bienfaits de votre Dieu et pour les relire les jours les plus sombres ; ils seront un baume sur votre cœur.

Partagez vos actions de grâce pour vous réjouir et témoigner aux autres de l'amour de votre Dieu !

Xavier Lavie - Culte du Dimanche 28 février 2016


Différentes actions de grâces évoquées dans le culte. 
"Les premières quinzaines de février avaient longtemps été pour moi synonymes de drames, puisque j’ai perdu un fils le 8 février 2008, puis ma femme m’a quitté le 14 février 2009, mais cette année , en février, Dieu m’a enfin permis de lâcher prise avec mon passé et d’en être libéré. Je remercie Dieu pour cette guérison et je remercie tous ceux qui m’ont aidé par leurs prières, leur fraternité, les prédications et les ateliers 180…" TD

 "Merci au Seigneur pour l’opération chirurgicale réussie avec succès pour mon fils." EM

"Merci pour l’entreprise que Dieu a permis que je créée. Merci car Il pourvoit à mes besoins et me fait grandir dans la foi !" TD

"Merci au Seigneur qui m’a guérie de la tuberculose  et d’une pleurésie quand j’avais 33 ans. Merci parce qu’Il m’a relevée après un traumatisme crânien et quatre fractures en décembre 2014. Dieu est tout pour moi !"
"Merci pour les prédications et pour les prières des frères et sœurs." CB

"Merci au Seigneur pour les progrès dans ma vie. Sans Lui je ne serais pas là !" FB
 
"Merci pour les serviteurs et servantes de Dieu placés sur ma route. Merci de tout cœur à mon Père éternel pour sa main sur ma vie. Merci pour la restauration et le renouvellement dans ma vie." MS

"Merci pour mon compagnon qui est vraiment un soutien pour moi."
"Merci à Jésus qui m’a ramenée dans le droit chemin ! Merci pour son amour et sa fidélité!" AO
"Merci au Seigneur qui m’a permis d’avoir un stage rapidement." MA
"11 janvier 2016 à 11h23 : dénouement de la recherche de la clef de décryptage des fichiers de l’ordinateur de la bibliothèque. Après plusieurs jours d’essais infructueux et une fatigue certaine, lorsque j’ai enfin laissé Dieu agir après plusieurs jours de combat, Il a fait aboutir la recherche de la clef de décryptage en l’espace de deux secondes sur un petit ordinateur. C’était aussi une réponse à de nombreuses prières de l’église … et à la mienne également !
Dieu a été en mesure d’intervenir aussi dans un domaine « technique » à ma grande surprise.
Les fichiers des 1300 livres de la bibliothèque ont été réinstallés dans l’ordinateur dans l’après-midi du 11 janvier 2016, à la satisfaction de l’équipe « bibliothèque »." JPB

"Je bénis Dieu pour les dons qu’Il a mis au milieu de nous. Merci pour le fichier informatique
de la bibliothèque de l’Abeille qui a pu être récupéré miraculeusement et en moins de temps que prévu grâce à Dieu qui s’est servi de JP."HF

"Je bénis Dieu pour la réponse rapide qu’il m’a donnée en me montrant le combat que je devais mener avant d’obtenir ma guérison." CA

"Merci Seigneur, Tu es vraiment trop fort car tu as touché mon mari à travers son activité de prédilection : l’informatique !" CB

"Merci à Dieu Parce que la radio de mon dos dit que je n’ai rien de grave !" NF

"Merci à Franck et Hélène pour leur accueil dans cette église. Merci à Fémi de m’avoir dit de rester dans cette église le 1er jour." AO

"Merci Seigneur Car après un mois de recherche , Nous avons trouvé un appartement Selon nos critères et même avec une baisse de loyer !" K&MP

"Je rends grâce à Dieu parce que j’avais perdu mon porte-monnaie  avec argent Carte bleue, carte pro… J’ai prié et la police me l’a rendu avec tout ce qu’il contenait." CB

"Merci de t’être révélé à deux amies."
"Merci pour mes amis venus au repas d’évangélisation le 19 décembre à l’église."
"Merci pour toutes les guérisons au sein de ma famille."
"Merci de pourvoir à mes besoins."
"Merci pour les ateliers 180 qui répondent à mes questions."
"Merci d’apaiser les tensions familiales."
"Merci de m’avoir rapprochée de membres de ma famille plus vus depuis des années."
"Merci pour l’obtention de mon appartement."
"Merci d’avoir permis que je parte en vacances pour peu de frais à deux reprises."
"Merci d’avoir permis que j’entre dans le groupe de louange."
"Merci pour la présence paternelle de notre pasteur pour mes sœurs et moi." EM

"Merci Seigneur pour toutes les nouvelles personnes ajoutées à l’église cette année."
"Merci Seigneur pour la guérison de mes jambes en mars 2015"
"Merci pour mon mari et mon fils qui ont réussi leurs partiels en été 2015."
"Merci Seigneur  pour le rétablissement de mon mari (épaule luxée et hypertension)."
"Merci Seigneur pour le miracle dans la vie de Killian alors que Melaine était enceinte."
"Merci pour les naissances de Joy, Killian et Mathis en 2015."
"Merci Seigneur pour les baptêmes de Maraka, Olivier et Émilie en aout 2015."
"Merci pour le mariage de Julien et Myriam."
"Merci Seigneur pour la guérison de Joy (syndrome de dysoralité sensorielle)."
"Merci pour Maelys qui fait ses nuits."
"Merci pour la persévérance de Noémie et pour la sortie de son 2e album."
"Merci pour le nouveau travail que tu as accordé à Matthieu."

"Merci Seigneur pour ceux qui prêchent la Parole de Dieu, pour le groupe d’intercession,
pour le groupe de louange, pour les moniteurs qui s’occupent des enfants, pour les ateliers 180, pour les membres du bureau de l’église, pour Thierry qui a fait les travaux, pour ceux qui font le ménage …" SL

"Merci pour les frères et sœurs que tu m’a donné !"
"Merci de m’avoir donné un fils si compatissant et aimant."
"Merci de m’avoir permis de voir ma fille cet été et d’avoir touché son cœur."
"Merci Seigneur pour la force que tu me donnes, merci d’être encore debout!"
"Merci Seigneur pour la guérison de mon arythmie."
"Merci Seigneur d’avoir prévu un logement quand j’ai tout perdu."
"Merci Seigneur pour les prières de frères et sœurs à mon égard."
"Merci Seigneur pour les bonnes nuits sans angoisses."
"Merci de m’avoir permis de voir ma mère." CD

"Merci Seigneur pour J.P qui m'a aidé à restaurer mon ordinateur en passant 17h à mes côtés." "Merci pour sa persévérance, sa patience et l'excellence de son travail." XL
"Merci Seigneur pour tous mes frères et sœurs qui m'ont aidé cette année, pour l'amour fraternel, pour toutes les âmes ajoutées à l'église cette année." XL