jeudi 23 avril 2015

JE N'AI PAS LA BONNE FOI.....!



Ce que tu ne comprends pas de Dieu nécessite la même foi que pour ce que tu comprends.
La foi pour croire dans l'incompréhensible et la foi pour croire le compréhensible est la même.

Il n'y a qu'un type de foi...!

De fait, il semble évident que nous avons plus de facilités à croire le compréhensible grâce à nos facultés d'intelligence et à la satisfaction de notre rationalisation ; mais la foi doit agir d'une façon identique dans les deux cas.

En matière de spiritualité, ce qui nous apparaît comme compréhensible et ce qui est incompréhensible sont tout autant inatteignables le temps que la foi n'est pas exercée.
La compréhension que nous avons de la spiritualité n'induira jamais l'économie de la foi.
Tout en matière de spiritualité nécessite la foi (Hébreux 11.6  "Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable").

De la même façon, la foi pour croire et la foi pour faire ne doivent pas être détachée l'une de l'autre comme s'il existait deux réservoir de foi ou deux types de foi dans lesquels nous puisons selon ce qui se présente à nous.

Ainsi, les excuses du style : "je n'ai pas la bonne foi" ou "je manque de foi" ne peuvent réellement être retenues ou validées.

Luc 17.6  "Et le Seigneur dit: Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce sycomore: Déracine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obéirait."

Dans ce verset de Luc 17.6, Jésus nous aide à comprendre que ce n'est pas la quantité de foi qui compte mais la qualité de la foi. Il ne définit pas non plus un type de foi particulier pour des circonstances particulières...!

Avec la foi que nous avons, nous pouvons croire, recevoir et agir.

Ainsi rien ne sert de prier "augmente-nous la foi" si l'on n’exerce pas déjà celle que nous avons en notre possession ; cette foi qui rend tout possible dès l'instant où nous la mettons en notre Dieu qui peut tout.

Xavier LAVIE