mardi 27 janvier 2015

LA LOI ET LA GRÂCE…


Sous prétexte que nous vivons sous la grâce découlant de la Nouvelle Alliance, devons nous dire pour autant que la loi de Dieu que l'on trouve dans l'Ancien Testament n'est pas bonne, devenue caduque ou est désormais inutile...?

A tord, beaucoup de chrétiens pensent de cette manière...!

Mais jamais l'apôtre Paul n'a dit une telle chose car pour lui l'évangile n'est pas le rejet de la Loi....! Paul n'est pas antinomiste!

Au contraire, il a écrit dans :
Romains 7.7 "Que dirons-nous donc ? La loi est-elle péché ? Jamais de la vie !"
Romains 7.12 "De la sorte, la Loi est sainte, et le commandement saint, juste et bon"
Romains 7.14 "Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle"

Paul annonce clairement l'utilité de la Loi qui révèle la sainteté de Dieu afin de nous montrer ce que nous devons vivre de cette sainteté. La Loi est sans conteste la norme de Dieu appliquée à l'homme.

En réalité le problème ne se situe pas dans la Loi qui est bonne mais plutôt dans notre incapacité à vivre selon la Loi ou selon les critères de la norme de Dieu...!

Le problème n’est donc pas la Loi en elle même, mais ce que le péché en fait.
Le péché accomplit son oeuvre au travers de ce qui est bon et il est a se point pervers qu'il peut parvenir à s'attacher à la Loi de Dieu pour en arriver à ses fins.
Il est à ce point tenace et puissant qu'il parvient à corrompre même ce qui est bon (la Loi étant l'expression de la bonté de Dieu) et à le mettre à son service.

En finalité, le péché s’empare de la Loi pour produire la mort comme le décrit Paul dans: Romains 7.13 "C’est le péché qui, pour se manifester comme tel, a produit en moi la mort par le bien, afin que, par le commandement, le péché apparaisse dans toute sa puissance de péché"
Romains 7.10 "Ainsi, le commandement qui mène à la vie se trouva pour moi mener à la mort"

Voilà précisément où la grâce prend tout son sens et prouve toute son efficacité.
Car, la Loi de Dieu ne nous aide qu'à comprendre notre état véritable aux yeux de Dieu, afin que nous réalisions combien nous sommes charnels et perdus.
Mais, jamais la Loi, ne pourra nous faire sortir de l'esclavage du péché.

Le but de la Loi est uniquement de nous conduire à désespérer de nous-mêmes.
C’est ce qu’elle peut faire de mieux et elle le fait très bien....!

C'est alors que nous pouvons pousser ce cri avec Paul:
"Grâce soit rendue à Dieu par Jésus-Christ, notre Seigneur!" (Romains 7.25)

Le désespoir que produit la Loi est en réalité une victoire car cela nous tourne enfin vers le Sauveur, le seul qui puisse nous faire grâce.
La grâce devient alors incontournable, devant nécessairement prendre place dans notre quotidien, si nous voulons échapper au jugement divin qui condamne tous ceux qui pèchent.

Nous sommes donc appelés à satisfaire la Loi divine, non en accomplissant la Loi à la lettre (ce qui nous est impossible) mais en confrontant la Loi pour parvenir à Christ qui nous accorde sa grâce par la justification.

Galates 3.24 "Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi."