lundi 14 juillet 2014

HARMONIE, HARMONIE, HARMONIE...?


L’harmonie consiste à mettre chaque chose dans une position correcte relativement aux autres choses. 
L'harmonie réclame l'ordre qui n'est jamais le fruit du hasard!
Qui peut croire qu'en jetant en l'air une centaine de tiges colorées, elles retomberont au sol dans l'ordre précis des couleurs de l'arc en ciel en tenant compte des nuances et des dégradés...? Personne...?!

Beaucoup parlent d'harmonie en termes de facteurs aléatoires et donc ne l'obtiennent jamais réellement. Ainsi, en se basant sur le hasard ou en pensant que le temps jouera un rôle arrangeur, on cultive de la dysharmonie...!

D'autres pensent qu'ils sont suffisants pour créer l'harmonie,..., ainsi, ils se composent leur propre équipe formée de gens qui leur ressemblent mais dans ce cas précis on ne parle plus d'harmonie mais d'uniformité.
Et, rien n'est pire que l'uniformité...!

L'harmonie qui est une des composantes de l'unité, nécessite une mise en ordre qui consiste souvent à définir ou redéfinir les rôles et les fonctions de chacun, à attribuer des positions et donc à déplacer les différentes composantes pour les replacer là où elles doivent être, assurant ainsi un maximum d'efficacité et d'épanouissement à l'individu comme au groupe.

Qui peut réellement produire l'harmonie dans les structures humaines que sont l'église, le couple, la famille, les associations chrétiennes, les oeuvres missionnaires...?
Un comité, un bureau organisateur, un leader brillant.....?


Seul le Saint Esprit, notre grand D.R.H (directeur des ressources humaines) est en mesure d'assembler les différentes composantes de l'humanité pour former un tout cohérent à l'image d'un corps. Il nivellera les individualités trop fortes poussées par l'orgueil, mettra la compassion et l'amour pour éviter les frictions et répandra l'humilité dans l'ensemble pour assurer une parfaite cohésion.

Nos alliages charnels sont trop souvent les sources des plus grandes catastrophes!
Les privilèges accordés, les amitiés qui forcent le compromis, les petits arrangements en famille, et les intérêts partagés ne forment pas un corps solide pour glorifier Dieu mais n'est que la conception d'une bombe à retardement qui tôt où tard explosera laissant sur le carreau tous ceux et celles qui s'y sont associés.

Laissons le Saint Esprit diriger les choses, accueillons ceux qu'il nous envoie. Acceptons les différences et oublions nos intérêts et nos petites recettes.


Écoutons le Saint Esprit, obéissons-lui et vive l'harmonie....!