vendredi 1 février 2013

"J'ai quelque chose à te dire!"


Job 33/14 à 18: "Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde.  Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur couche.  Alors il leur donne des avertissements Et met le sceau à ses instructions, afin de détourner l’homme du mal et de le préserver de l’orgueil, afin de garantir son âme de la fosse et sa vie des coups du glaive." 


Version Parole de vie: "Pourtant Dieu parle de différentes manières, mais personne n’y fait attention. Il parle la nuit par des rêves, par des visions, quand un profond sommeil saisit les humains, et qu’ils dorment sur leur lit.  Il ouvre leurs oreilles, il les avertit une bonne fois pour toutes.  Il veut détourner les humains de leurs manières d’agir et les empêcher d’être orgueilleux.  Ainsi, il préserve leur vie de la tombe, il les empêche de suivre le couloir qui conduit au monde des morts."


Introduction:
Dès le commencement était la Parole de Dieu et avant même que l'homme existe, Dieu était à l'œuvre par sa parole et sa parole était Christ, le verbe vivant, le créateur et la source de vie.

Le verbe du grec: "logos"= intelligence divine originelle dans la philosophie grecque.

Jean 1/1 à 4: "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.  Elle était au commencement avec Dieu.  Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.  En elle était la vie…"

Ainsi, depuis toujours, Dieu est allé vers ses créatures pour leur parler, pour être en relation avec elles, et plus encore être en communion avec elles.
Dieu a parlé à Adam, à Noé, à Abraham, à Moïse…  Dieu a parlé à "nos pères" à plusieurs reprises et de différentes façons, à travers des anges, des visions, des rêves, des signes miraculeux et même d'une voix audible!
La méthode dont il se servait changeait d'une personne à l'autre, mais ce qui importe c'est que Dieu a parlé et continue de parler à tous ses enfants encore aujourd'hui.
Dieu s'est servi des prophètes pour s'adresser à son peuple, et plus tard il a parlé à travers son fils Jésus Christ.

Jean 14/9 à 11: "Jésus dit: Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres."

Mais certains chrétiens vivent comme si Dieu avait cessé de parler à ses disciples de façon spécifique et individuelle depuis que Jésus est monté auprès du père.
J'ai même entendu certains chrétiens dire qu'ils auraient aimé vivre du temps de Moïse ou des prophètes car il suffisait d'aller vers eux pour entendre ce que Dieu avait à dire.
Pas étonnant que ces chrétiens n'entendent jamais Dieu leur parler personnellement dans l'intimité de leur Esprit et dépendent uniquement des autres pour connaître sa volonté.

Mais tout ceci n'est pas normal! 

Ne savez-vous pas que Dieu a fait de chaque croyant né de nouveau, un temple de son Esprit? 
Dans notre esprit, dans notre être intérieur et profond réside le Saint Esprit!

En mourant sur la croix Christ a rétabli le contact entre nous et son père. Non seulement nous pouvons librement et simplement lui parler quand nous le désirons, mais de la même façon, nous devons aussi l'entendre chaque fois qu'il s'adresse à nous!
Le jeune Samuel fut un exemple dans ce domaine puisqu'il est dit de lui dans 1 Samuel 3/19: "Samuel grandissait. L’Eternel était avec lui, et il ne laissa tomber à terre aucune de ses paroles."

Dans notre esprit, il y a 3 éléments indispensables à notre vie spirituelle et qui doivent demeurer en parfait état pour bien fonctionner.
Il y a notre conscience (qui nous permet de faire la part ou le tri entre ce qui est bien et ce qui est mal), notre communion (qui nous permet d'entrer en contact avec Dieu pour le prier et le louer en Esprit) et notre intuition (qui est une sensibilité spirituelle qui nous permet d'entendre et surtout de comprendre lorsque Dieu nous parle).

De façon générale, les chrétiens font attention de ne pas tordre ou souiller leur conscience, selon qu'il est écrit: "Garde la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l’ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi. " 1 Timothée 1/19  
Les chrétiens savent aussi qu'il leur faut prier et louer Dieu et la plupart d'entre eux parviennent à le faire en Esprit et en vérité, comme l'a demandé Christ: " Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité." Jean 4/24  

Mais peu prennent garde à leurs "oreilles spirituelles".
Peu ont un véritable dialogue personnel et intime avec Dieu, qui consiste à lui parler mais aussi et surtout à l'entendre.

Pourtant il est écrit dans Jean 14/23 à 26: " Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé. Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous. Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit."
Jean 16/13 à 15: "Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. Tout ce que le Père a est à moi; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera."

Si le Saint Esprit vit en vous, vous devez entendre sa voix qui est la voix de Christ et celle du Père. Comprenez-vous cela? 

1. Pourquoi Dieu parle-t-il?
Dieu n'a jamais cessé de parler et s'il le fait encore et toujours, c'est parce qu'il nous aime.
Dieu ne parle jamais en vain, comme il nous arrive quelques fois de le faire.
Dieu ne ment jamais comme le dit le texte des Nombres 23/19: "Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas?"

Jésus Christ nous l'a annoncé: si Dieu nous parle c'est qu'il souhaite nous conduire dans toute la vérité. Il est le bon berger qui veut nous guider sur le chemin de la vie.
Ce chemin est étroit et périlleux c'est pourquoi, il veut nous enseigner, nous conseiller, nous avertir des dangers, nous protéger de la chute et des traits enflammés de l'ennemi...

Comme l'a dit Elihu à Job, Dieu veut nous détourner du mal, nous préserver de l'orgueil,  préserver notre âme de l'enfer et notre vie des coups mortels.
Dieu parle à ses enfants afin de se révéler et de leur révéler sa volonté, ses plans et ses projets.
Il ne nous a pas créés pour que nous marchions en tâtonnant dans les ténèbres, complètement livrés à nous même, comme des êtres à la fois aveugles et sourds!

Imaginez la solitude et les difficultés rencontrées par quelqu'un atteint d'un tel handicap!

Sur le plan spirituel pourtant, beaucoup sont à la fois aveugles et sourds et ils ne s'en soucient pas, habitués aux ténèbres et au silence, ils s'égarent et se blessent sur le chemin de leur pénible vie!
Dieu nous connaît parfaitement et il veut que nous le connaissions aussi de mieux en mieux,  il souhaite aussi que nous connaissions sa volonté afin que nous œuvrions avec lui et pour lui.
Celui qui n'entend pas Dieu, ne le connait pas et ne peut rien faire pour lui.
" Sans moi vous ne pouvez rien faire." Jean 15/5

1 Corinthiens 2/9 à 12: " Dieu a préparé des choses pour ceux qui l’aiment. 
Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce."

Dans ce monde ténébreux et tumultueux, nous pouvons avancer en toute sécurité, à condition d'être en communion avec Dieu. N'est-il pas la lumière sur notre sentier et la voix pour nous guider?
Connaissez-vous sa voix douce et légère?
Jean 10/27: "Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent."

Beaucoup s'imaginent que si Dieu parle, cela sera effrayant car ils pensent que sa voix est comme celle des grandes eaux ou du tonnerre, comme il est écrit dans le livre de l'Apocalypse 14/2: "Et j’entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d’un grand tonnerre."
Mais cette voix terrifiante n'a retenti que trois fois dans toute la bible, et chaque fois à travers des visions prophétiques.
En fait la voix de Dieu est plutôt un murmure doux et léger, une voix que l'on ne peut entendre avec ses oreilles mais qui cependant est perceptible par notre esprit lorsque ce dernier a été renouvelé par le Seigneur.
La voix du bon berger ne peut se confondre avec le cri du loup, Dieu nous aime et il nous parle avec douceur. Il n'a pas besoin de crier pour prouver son autorité et sa fermeté.
Les huissiers qui ont côtoyé Jésus l'ont affirmé Jean 7/46: " Jamais homme n’a parlé comme cet homme."
Il enseignait avec autorité et tous étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

Et vous reconnaissez vous la voix de votre Dieu parmi toutes les autres?
Faîtes vous la différence?

Comprenez-vous pourquoi Dieu souhaite vraiment entrer 
et demeurer en contact avec vous?


Anecdote:
Un jour, un indien qui était en visite à New York, s'arrêta brusquement au centre de Times Square, inclina la tête doucement puis affirma à son ami: "Je suis en train d'entendre un criquet!" "Tu es complètement fou!" lui répondit ce dernier. "Non, je t'assure", continua l'indien cherokee, "j'entends bien un criquet."
Son ami regarda autour de lui avant de s'écrier: "C'est l'heure de pointe, la ville est pleine de bruit, la circulation est dense, et toi, tu me dis que tu entends un criquet en train de chanter, c'est fou!!!"
"Absolument." Répondit l'indien qui s'approcha d'une grande vasque de béton où était planté un arbuste, retourna une feuille et en en retira délicatement un criquet.
"Tout dépend de ce que tes oreilles sont habituées à entendre. Je vais te montrer…" Expliqua l'indien. Il sortit quelques pièces de la poche de son pantalon et les laissa tomber sur le trottoir. Immédiatement, les passants à 30 mètres à la ronde se retournèrent dans sa direction.
"Tu vois, tout dépend de ce que tu es habitué à écouter!"


2. Pourquoi certains n'entendent pas sa voix?
Certains n'entendent pas la voix du Seigneur, car elle est noyée dans le flot des informations de leur quotidien.
Entre la radio, la stéréo, la télé, internet, le bruit de la rue, de la sonnerie du téléphone ou celui d'une famille plongée dans toutes ses occupations journalières, il est parfois bien difficile d'entendre au milieu de tout cela Dieu parler!
Il est bon à certains moments de pouvoir chercher Dieu dans le silence de notre chambre ou d'un tout autre endroit calme et silencieux.
Jésus lui-même savait s'éloigner de la foule et monter sur une colline pour s'entretenir avec son père.
Au début de notre vie chrétienne et dans les moments difficiles de notre vie, nous avons particulièrement besoin de ces moments où nous faisons taire les bruits, les paroles du monde et notre chair pour nous concentrer sur Dieu.
Ensuite, si nous sommes habitués à sa voix, nous pouvons l'entendre en tous lieux et en toutes circonstances comme ce vieil indien qui avait reconnu la voix du criquet en pleine ville!
Comme Jésus entendait la voix de son père au milieu de la foule, environné par ses ennemis ou cloué sur la croix…

Entendre Dieu ne dépend pas des circonstances extérieures mais de notre proximité de Dieu.
Si vous êtes dans les bras de Dieu, vous l'entendrez toujours murmurer à votre oreille.                
Si vous vous tenez loin de lui, même dans le silence, il vous sera difficile de percevoir sa voix!

Alors quelque fois, Dieu a besoin de nous attirer au désert, pour nous apprendre à entendre sa voix.
Osée 2/16: "Elle m’oubliait, dit l’Eternel. C’est pourquoi voici, je veux l’attirer et la conduire au désert, et je parlerai à son coeur."

Si nos occupations et les bruits de ce monde nous amènent à oublier Dieu.
Si nous nous éparpillons, si nous sommes dans la confusion, si nous finissons par nous égarer loin de lui et de son chemin, il viendra à nous avec tout son amour, pour nous conduire au désert.

Le désert est un lieu vide de tout ce qui pourrait nous déconcentrer de Dieu, un lieu aride où nous aurons vite soif de sa présence, un lieu propice pour le retrouver, car il n'y a rien d'autre dans ce lieu sur lequel nous raccrocher!

Alors si Dieu vous conduit au désert, et semble ôter tout appui terrestre, cessez de gémir et de maugréer comme si ce lieu était un endroit maudit car c'est tout le contraire!
Dieu vous envoie au désert, non pour vous punir, mais pour vous instruire, pour que vous vous  rapprochiez de lui et que vous entendiez sa voix!
Hébreux 3/15: "Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n‘endurcissez pas vos cœurs."

Pensez à tous ceux qui sont passés au désert, avant vous!
Les israélites sont allés au désert, ils n'ont jamais voulu écouter Dieu et y sont morts, après 40 ans à tourner en rond!
Si vous entendez sa voix et lui obéissez, vous ne tournerez pas en rond, car Dieu a tracé un chemin droit pour ses enfants.

Moïse est resté 40 ans au désert pour commencer à entendre sa voix et Jésus y est resté 40 jours seulement au début de son ministère.

A votre avis pourquoi le temps passé au désert varie t-il de l'un à l'autre?
Dieu ferait-il du favoritisme?

Non, Dieu est infiniment juste et tout ce qu'il attend c'est que vous entendiez sa voix et lui obéissiez!

Depuis combien de temps êtes-vous au désert?
Alors apprenez à ne pas construire votre vie dans le désert!
Le désert n'est qu'un lieu de  passage…

Lorsque Jésus était sur cette terre, il a croisé le chemin de plusieurs personnes atteintes de surdité.
Qu'a-t-il fait avec elles?  Il les a guéries.
Lisons Marc 7/32 à 35: " On lui amena un sourd, qui avait de la difficulté à parler, et on le pria de lui imposer les mains. Il le prit à part loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et lui toucha la langue avec sa propre salive; puis, levant les yeux au ciel, il soupira, et dit: Ephphatha, c’est-à-dire, ouvre-toi. Aussitôt ses oreilles s’ouvrirent, sa langue se délia, et il parla très bien."

Que fit Jésus pour les oreilles de cet homme?
Il le prit à part loin de la foule et mit ses doigts dans ses oreilles.
Que peut bien signifier ce geste étrange?
La façon dont le Seigneur a accompli ce miracle a été particulière.
On peut comprendre qu’il ait utilisé des gestes plutôt que des mots, dans le but d’éveiller la foi de cet homme sourd.
Il a touché les organes qui ne remplissaient plus leur rôle, puis a levé les yeux au ciel.
Ceci était profondément significatif pour celui qui avait appris à comprendre par signes.

De plus ce geste symbolique a aussi, pour nous,  une portée spirituelle car le fait que Jésus lui bouche les oreilles avec ses doigts nous apprend qu'avant toutes choses nous devons entendre avec notre esprit et non avec nos oreilles.
Avant même qu'il entende, ce sourd avait compris la parole de Jésus et avait cru.
Avant même que ses oreilles ne s'ouvrent au monde extérieur, son esprit intérieur s'était ouvert aux paroles du Christ.

Jésus a-t-il besoin de mettre ses doigts dans vos oreilles pour vous couper des bruits du monde et vous ouvrir l'esprit?

" Ephphatha", ouvre-toi! On dit que les malentendants sont durs de l'oreille, mais ceux qui n'entendent pas la voix de Dieu ont plutôt endurci leur cœur.
Celui qui a pris l'habitude de ne pas vouloir entendre la voix de Dieu, celui qui ne veut pas obéir à sa volonté, finit vraiment par être spirituellement sourd.
Certains parents vont faire ausculter leur enfant par un ORL, craignant qu'il ait un problème de surdité.
Mais le spécialiste, après avoir testé l'enfant leur annonce que tout ce dont il souffre, c'est de désobéissance.
Souvenez-vous de l'anecdote de l'indien: On entend seulement ce que l'on veut entendre.

Ecouter est une chose, entendre en est une autre!

Entendre veut aussi dire "comprendre", et dans ce sens-là, écouter sans entendre, veut dire "écouter sans comprendre".
Dans le livre de l'apocalypse, l'ange répète à huit reprises: "Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises!" Cela ne signifie pas seulement entendre mais comprendre, et bien comprendre avec l'esprit, non avec ses oreilles!

Nous trouvons une illustration de cette différence  lors de la conversion de Paul, autrefois appelé Saul de Tarse.
Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup, vers midi, une grande lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et entendit une voix qui lui disait: "Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?" Il répondit: "Qui es-tu, Seigneur?" Et la voix lui dit: "Je suis Jésus de Nazareth, que tu persécutes." Ceux qui étaient avec Saul virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui parlait.

Dans ce texte extrait du témoignage de Paul (Actes 22/6 à 9), nous lisons que Saul entendait la voix du Seigneur et qu'un véritable dialogue s'établit entre eux. Par contre il est écrit que ceux qui étaient avec Saul n'entendirent pas la voix.
Ici, le verbe entendre signifie: comprendre.
Ils entendirent une voix, mais ne comprirent pas ce qu'elle disait. La preuve de ce que j'avance est écrite dans Actes 9/8: " Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il répondit: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Tremblant et saisi d’effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. Les hommes qui l’accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne."

Ils entendaient bien la voix avec leurs oreilles, ils entendaient le son mais n'en distinguaient pas le sens.
Quand Dieu parle, il ne le fait pas en vain!

Pourquoi parlerait-il un langage incompréhensible? 

Chaque fois que Dieu a parlé aux hommes dans l'Ancien Testament, ils ont compris qui leur parlait et ce qu'il leur disait.
Lorsque Jésus a parlé à ses disciples, dans le Nouveau Testament, il est arrivé qu'ils ne comprennent pas. Pourquoi?
- Parce que leur intelligence n'avait pas encore été renouvelée.
- Parce qu'ils étaient encore des bébés spirituels.

Ceux qui entendent et ne comprennent pas sont ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau, nés de l'esprit.
2 Corinthiens 4/3: "Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne voient pas briller la splendeur de l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu."

Ceux qui ont besoin d'explications et qui ne comprennent pas tout ce que dit Dieu sont les enfants spirituels. (C'est normal de passer par l'enfance spirituelle, mais pas d'y rester toute sa vie).
Les enfants spirituels vivent encore davantage selon la chair, que par l'esprit, c'est pourquoi ils ne peuvent comprendre toutes les subtilités de la parole de Dieu.

1 Corinthiens 3/1 à 3: "Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels."

Plus nous grandissons dans la présence de Dieu et plus nous le connaissons.
Plus nous le connaissons et plus nous comprenons son langage, ses pensées et ses actes.
C'est comme lorsque l'on apprend une nouvelle langue.
Si on vit dans le pays où est parlée cette langue, si nous l'entendons et la parlons tous les jours, nous ferons des progrès rapides.
Mais si nous ne pratiquons cette langue que quelques rares fois dans notre vie, nous serons incapable de dialoguer dans cette langue ou même de la comprendre.

Conclusion:
 Luc 7/40: " Jésus prit la parole, et dit: Simon, j’ai quelque chose à te dire. "Maître, parle, répondit-il. ."
Comme pour Simon Pierre, Jésus est près de toi ce matin, il t'appelle par ton nom, s'adresse à toi personnellement et te dit: " j’ai quelque chose à te dire."

Entends-tu sa voix?
Comprends-tu ce qu'il attend de toi?
Es-tu prêt à écouter ce qu'il a à te dire?
Es-tu prêt à te soumettre à sa volonté et à répondre à sa voix?

Faisons silence quelques instants pour que chacun entende, individuellement, ce que Christ veut lui dire.
Si quelques-uns se sont reconnus dans ce message et souffrent de quelques problèmes de surdité spirituelle, veuillez vous approcher de Jésus qui souhaite ouvrir votre esprit afin d’entrer en contact et en communion avec vous.