samedi 12 janvier 2013

La vallée des ossements



Ézéchiel 37/1 à 10: "La main de l’Eternel fut sur moi, et l’Eternel me transporta par son Esprit, et me déposa dans le milieu d’une vallée remplie d’ossements. Il me fit passer auprès d’eux, tout autour; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. Il me dit: Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre? Je répondis: Seigneur Éternel  tu le sais. Il me dit: Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Eternel! Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à ces os: Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez; je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l’Eternel. Je prophétisai, selon l’ordre que j’avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s’approchèrent les uns des autres. Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus; mais il n’y avait point en eux d’esprit. Il me dit: Prophétise, et parle à l’esprit! Prophétise, fils de l’homme, et dis à l’esprit: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent!
Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds, c’était une armée nombreuse, très nombreuse."

Introduction:
Oswald CHAMBERS a écrit qu'il est beaucoup plus facile de faire quelque chose que de compter sur Dieu. Car ce qui nous fait souvent agir, c’est plutôt le désespoir que l’inspiration.
C’est pourquoi, dira CHAMBERS, qu'il y a si peu de chrétiens ouvriers avec Dieu, mais tant qui sont ouvriers pour Dieu.
Il ajoutera que souvent  nous préférons travailler pour Dieu, plutôt que de croire en lui, et il se posera la question suivante: Suis-je vraiment sûr que Dieu fera ce qui m’est impossible?

La question que cet homme se posa à la lecture du texte d'Ezéchiel n'est elle pas d'une grande réalité dans nos vies encore aujourd'hui?

Oswald CHAMBERS poursuivra en déclarant que lorsque Dieu veut nous montrer la corruption de la nature humaine, il nous la fait découvrir dans notre propre cœur.
Si notre sépulcre a été ouvert par Dieu, nous savons qu'en nous, c’est-à-dire dans notre chair, n’habite aucun bien. L’esprit de Dieu révélera donc sans cesse ce qu'est la nature humaine privée de la grâce de Dieu.

Ainsi la première étape avant de recevoir la révélation de cette grâce divine, c'est d'être confronté à notre propre déchéance qui émane de notre nature pécheresse et c'est aussi réaliser le jugement de Dieu qui pèse sur nous.
C'est seulement par la suite que la grâce de Dieu va pouvoir prendre toute sa signification.

1. Transporté dans la vallée!
Ne vous étonnez donc pas quand la main de l’Éternel est sur vous et que vous ressentez le poids de vos inconséquences, de vos égarements, de votre culpabilité, de vos désobéissances, et de vos fautes.
C'est simplement le signe que Dieu est en train de vous transporter vers la vallée de l'expérience.

Ézéchiel 37/1:"La main de l’Eternel fut sur moi, et l’Eternel me transporta par son Esprit, et me déposa dans le milieu d’une vallée remplie d’ossements."

Dans quel endroit étrange et dans quel lieu effroyable, Dieu va choisir de transporter son serviteur Ézéchiel.
Celui dont le nom a pour signification: "Dieu fortifiera" se retrouve dans un contexte où il est bien difficile d'être objectif pour la suite des évènements.

En effet, une vallée n'est pas un lieu où l'on aime se rendre surtout lorsqu'on a connu la communion sur la montagne…
Mais si Dieu transporte parfois ses prophètes dans la vallée, c'est pour deux raisons évidentes: 
a) C'est que les prophètes n'iront pas d'eux-mêmes.
b) C'est que c'est le seul endroit où est enseignée la leçon qui met face à face la complète impuissance humaine et la toute puissance de Dieu.          

Sur la montagne Dieu nous parle, nous bénit, nous remplit et nous qualifie…
Mais c'est lorsqu'il nous place dans la vallée que nous découvrons combien nous sommes enclins à nous occuper essentiellement de la sphère du possible alors que Dieu désire nous attirer dans le domaine de l'impossible! 
Notre nature charnelle élabore des stratégies, elle déploie ses plans, allant même jusqu'à utiliser certains outils spirituels pour espérer obtenir quelques résultats mais lorsqu'elle est devant l'impossible elle ne peut que reculer!

Ainsi, Dieu a disposé, tout le long de notre parcours spirituel, certaines vallées par lesquelles nous devons passer.

Pour ne citer que les plus connues, je vous parlerai de la vallée de Baca que nous découvrons au psaume 84/6&7.
Cette vallée au combien difficile est aussi un lieu plein de rebondissements!
Le psalmiste donnera d'ailleurs la principale caractéristique ou clefs nécessaire pour sortir victorieux et victorieuses d'une telle vallée.
"Heureux ceux qui placent en toi leur appui! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. Lorsqu'ils traversent la vallée de Baca, ils la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions."

Sur qui ou sur quoi posez-vous votre appui?
La réponse à cette question déterminera les chemins sur lesquels vous marcherez!
Car si vous savez vous appuyer sur Dieu, vous traversez toutes les vallées, sans jamais y séjourner plus qu'il ne le faut, et chaque vallée traversée deviendra pour vous le sujet de beaucoup de bénédictions.

Il y a aussi la vallée de l'ombre que nous trouvons au Psaume 23/4:"Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi"

Quelle vallée terrible et effrayante! Quel endroit redoutable!
Lorsque vient le soir et que l’ombre s’épaissit peu à peu, n'est-ce pas le moment où il faut penser à revenir au bercail en traversant une vallée redoutable, dans laquelle abondent les bêtes féroces. C'est dans cette vallée sombre que les brebis réalisent combien la présence du berger est utile et sécurisante.
Là, dans cette vallée, elles apprennent à se serrer près de lui et à se placer sous la protection de sa houlette.     

Pour Ézéchiel  c'est dans une vallée remplie d'ossement et au milieu d'une scène de désolation et de mort que Dieu va lui parler.

N'y-a-t-il pas d'autres endroits plus agréables et moins tristes qu'un cimetière pour apprendre quelque chose de la part de Dieu? Pourquoi avoir choisi un tel endroit?
Et à quoi cela servira-t-il de nous rappeler la réalité de la mort à nous qui savons si bien que nous sommes mortels?!


2. Une question pleine de sens.
Alors que le prophète est au centre du plus grand désespoir que l'homme puisse ressentir et en face d'une réalité qu'il ne peut changer, Dieu va lui poser une question! 
Verset 3:"Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre?"  

Aucune puissance dans ce monde n’a encore pu redonner la vie à des ossements humains morts et desséchés. Le mot impossible semblait bien être la seule réponse possible!
L'évidence de nos limites face à nos sépulcres ouverts n'a d'autre but que de nous amener à réaliser la toute puissance de Dieu!

Nous avons beau faire tous nos efforts pour blanchir l'extérieur du sépulcre, cela ne pourra jamais transformer ce qui est à l'intérieur!
Jésus dira lui-même au pharisien dans Matthieu 23/27 que la pratique de leur foi était illusoire puisqu'elle ne reposait que sur des possibilités humaines. L'homme même animé de la meilleure des volontés ne peut que dissimuler sous une couche de peinture la réalité de sa mort spirituelle. Cette peinture s'appelle de la religiosité! 
"Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! Parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au-dehors, et qui, au-dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés."

Alors que faut-il répondre à la question: "ces os pourront-ils revivre?"
Ézéchiel répondit: "Seigneur Éternel, tu le sais."

Le moins qu'on puisse dire c'est que la réponse du prophète ne l’entraînait pas dans une prise de risques incalculables!

Nous devons avouer que nous n'aimons pas lorsque Dieu nous questionne sur la profondeur de notre foi, de notre amour, de notre zèle ou sur la réalité de notre sanctification!

Rappelez-vous ce passage de l'évangile de Jean 21/17 où Jésus interpella l'apôtre Pierre par ces mots: "Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime."

A l'annonce de cette question, le sépulcre de Pierre s'ouvrait doucement et laissait apparaître certaines choses qu'il aurait sans doute préféré ignorer.

Mais n'oublions pas que la puissance de résurrection n'est pas venue dans ce monde pour décorer nos qualités ou pour blanchir des pierres tombales mais pour faire revivre et transformer ce qui est mort en chacun de nous!

Dieu te pose cette question maintenant: "ces os pourront-ils revivre?"

C'est le moment pour vous de confesser vos manques à Dieu, à celui qui vous connait mieux que vous-même.

Est-ce si difficile de regarder en face l'état de notre cœur et de répondre à la question de Dieu?

Nous sommes tellement entourés de situations désespérées, que nous finissons parfois par oublier notre propre désespoir, car de toutes évidences, on trouve des ossements desséchés dans le monde et même en cherchant bien nous pouvons même en trouver dans l’Église…!

Il y a parfois une absence de vie spirituelle dans nos églises et nous pouvons être des chrétiens remplis de désespoir.
Luc 24/21:"Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées."

N'est-ce pas étonnant de découvrir que le cœur des disciples du chemin d'Emmaüs ressemblait plus à un sépulcre que le tombeau du Christ ressuscité. Ils avaient dans leur cœur le désespoir de la mort alors que le Christ marchait à leur coté.

Que nos yeux s'ouvrent sur la réalité de celui qui marche avec nous!

Soyons sincères, si nous devions ouvrir nos sépulcres maintenant, ne trouverions nous pas des ossements desséchés? Des rêves et des aspirations brisés? 
Des désillusions et des déceptions?

Pensez-vous que ces os pourront revivre?


3. Prononcez la parole de la foi!
Verset 4:"Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Eternel!"

C'est à cet endroit précis, à cette étape spirituelle, que la foi et l'obéissance vont devoir entrer en action! 
Car la parole de Dieu prend toute son efficacité et toute sa puissance dans nos vies lorsque nous mettons en marche la foi et l'obéissance.

Imaginons la scène…
Dieu vous transporte au beau milieu d'un cimetière et là parmi les tombes alignées, il vous pose cette question: "ces os pourront-ils revivre? Alors Prophétise sur ces os!"

Dans une telle circonstance, quelle pourrait être votre réaction?

"Ecoute Seigneur, laisse moi d'abord regarder si personne ne me voit avant de commencer à prophétiser sur ces morts! Je n'ai pas envie de passer pour un fou!"

"Est-ce bien raisonnable d'agir ainsi? Je vais d'abord réfléchir à la validité de tels propos et je verrai ensuite ce que je ferai!"

"Es-tu sérieux Seigneur? Dire aux ossements: Ecoutez! Alors qu'ils n'ont même pas d'oreilles! J'ai l'impression de nager en plein délire!"
 
Après que Dieu nous ait parlé, toutes sortes de réactions sont possibles.
Certains font preuve d'incrédulité, d'autres de moquerie, tandis que la tentation du compromis guette certains, pendant que les autres avancent toutes sortes de raisonnements charnels.

Pourquoi est-ce si difficile d'obéir avec foi?
L'apôtre Paul déclare dans 1 Corinthiens 1/25 que: "la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes."

L'homme de Dieu est celui qui choisit la folie de Dieu…et sans réfléchir, il met sa foi en action et obéit à l'injonction du Divin!
  
4. Aimez-vous le bruit?
Verset 7:"Je prophétisai, selon l’ordre que j’avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s’approchèrent les uns des autres."   

Lorsque l'homme obéit, Dieu agit et lorsque Dieu agit cela commence par un bruit.
Ce fut le cas au tout début de l'Eglise lorsque dans le livre des Actes 2/2 nous lisons: "Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis."

Le bruit, c'est un bon début, c'est le signe qu'il y a de la vie!
Une église où le Saint Esprit agit est une église qui fait du bruit et qui suscite l'étonnement.
Actes 2/6 (BFC): "Quand ce bruit se fit entendre, ils s’assemblèrent en foule. Ils étaient tous profondément surpris…"

Quelle tristesse quand l'Eglise ne crée plus la surprise, qu'elle devient prévisible parce que tellement charnelle…Ou qu'elle demeure silencieuse parce que la honte la pousse à se taire ou pire encore parce que la mort l'a envahie…

L'évangile c'est la manifestation du bruit divin, celui d'une vallée d'os qui se mettent en mouvement!

"Il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s’approchèrent les uns des autres."

D'un misérable tas d'os desséchés, inertes et inutiles Dieu étaient en train de faire un miracle sous les yeux de son prophète.
Ézéchiel expérimentait que la parole de la foi pouvait mettre en mouvement l'impossible.

Quand notre bouche est à ce point remplie de la parole de Dieu, à quoi pouvons-nous nous attendre?

Jésus n'a-t-il pas dit dans Jean 11/40:"Si tu crois tu verras la gloire de Dieu"

5. Voici maintenant temps de regarder…
Au verset 8, Ézéchiel déclare: "Je regardai"

Le prophète avait toutes les raisons d'être déconcerté et découragé par l'état de sa nation, par le péché et la confusion qui régnaient au milieu d'elle. Et malgré tout cela, il prêcha la repentance essayant de ramener sa nation à Dieu.

Ecoutez la teneur de son message: Ézéchiel 18/30 à 32:"C’est pourquoi je vous jugerai chacun selon ses voies, maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Eternel. Revenez et détournez-vous de toutes vos transgressions, afin que l’iniquité ne cause pas votre ruine. Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël? Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Eternel. Convertissez-vous donc, et vivez."

Mais Ézéchiel prêchait en réalité à des hommes et des femmes qui étaient morts spirituellement au point que Dieu dira à son prophète: Ézéchiel 33/32: "Voici, tu es pour eux comme un chanteur agréable, possédant une belle voix, et habile dans la musique."
Les plus beaux des messages ayant pour objectif de conduire à la plus belle des repentances, s'ils ne sont pas poussés par le Saint Esprit ne donneront jamais la vie à personne.

Alors devant cette vision d'une vallée d'ossements qui commence à revivre, Ézéchiel reçoit le plus merveilleux et les plus puissant des encouragements qui lui soit donné d'espérer.

Ézéchiel a cru alors, il a vu!

Il regardait maintenant ce que Dieu allait opérer pour son peuple, ce que le très haut était capable de faire malgré le constat d'impossibilité que la sagesse humaine pouvait poser sur une telle situation spirituelle.


6. Une vision encore d'actualité.
Et en parcourant ce passage d’Ézéchiel  je ne peux m'empêcher aujourd'hui de regarder ma nation comme étant un véritable cimetière ou la mort spirituelle règne.
Mais je sais que Dieu veut transformer:
Notre vallée de mort en vallée de vie!
Notre vallée d'ombres et de ténèbres en vallée de lumière!
Notre vallée de pleurs en vallée de bénédictions! 
 
Regardez autour de vous, combien sont morts spirituellement, semblables à des ossements desséchés, friables et fragiles?
Combien même certaines choses sont mortes au-dedans de vous?

C'est cette vision que Dieu désire transmettre à son peuple aujourd'hui.
La mort est parfois autour de nous comme elle peut être en nous!  
Romains 6/23: "Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur."

Que Dieu fasse le miracle de mettre la vie là ou règne la mort et que les os se rapprochent les uns des autres.
Devant les yeux du prophète tout semble s'organiser, se ranger et se mettre en ordre…

Lorsque Dieu fait les choses, il les fait à merveille car il est un Dieu d'ordre et non de désordre. Le chaos ne sera jamais le fait de Dieu mais la conséquence de l'éloignement de Dieu.

Allons-nous accepter que Dieu remette de l'ordre dans nos cœurs, dans nos vies, dans nos maisons et nos églises?

Mais gardons nous de penser que l'ordre et l'organisation suffiront, car des os même bien rangés, ne seront jamais que des squelettes sans vie!


7. Miracle dans la vallée de la mort.
Verset 8: "Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus; mais il n’y avait point en eux d’esprit." 

Il ne s'agit plus maintenant d'une vallée d'ossements, mais pour finir d'une vallée de cadavres..! 

Ainsi assemblées ces cadavres pouvaient-ils être d'une quelconque utilité pour Dieu?
Non, pas encore! Car même s'ils avaient l'air d'être une armée et que de loin on aurait pu s'y tromper grâce à une bonne organisation et à une apparence restaurée, il n'y avait toujours point d'Esprit en eux!

Dieu ne désire pas seulement organiser nos vies ou le monde dans lequel nous vivons, mais il souhaite nous communiquer sa vie par l'Esprit qu'il veut mettre en nous.

8. Conclusion: Le point essentiel à ne pas oublier.

Tu veux l'Esprit? Tu veux qu'ils vivent?
Verset 9: "Il me dit: Prophétise, et parle à l’esprit! Prophétise, fils de l’homme, et dis à l’esprit: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent!"

Verset 10:"Je prophétisai, selon l’ordre qu'il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds, c’était une armée nombreuse, très nombreuse."

Nous devons réaliser que c'est à chacun de nous de prophétiser sur les choses mortes qui nous entourent ou sur celles qui demeurent encore dans notre vie en disant simplement: Seigneur souffle sur ma vie, sur mon cœur brisé, mes rêves anéantis, mes projets sans suite, sur ma souffrance, mes déceptions et sur mes fardeaux!
Seigneur souffle sur mon couple, sur mes enfants, sur mon mari, sur ma femme et sur ceux et celles qui m'entourent.
Prononçons les paroles de foi que Dieu a mises en nous car Dieu souhaite nous associer à son œuvre de restauration des vies et des cœurs.
Par la bouche du prophète Ézéchiel Dieu a dit (Ézéchiel 22/30): "Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais je n’en trouve point."

Désirez-vous être cette personne maintenant, un prophète pour votre génération à l'écoute et à l'obéissance de Dieu?

J'aime cette citation d'un homme de Dieu qui disait que Dieu cherche encore aujourd'hui des prophètes qui avancent à contre sens qui marchent dans une église à contre temps!