jeudi 11 octobre 2012

UN COCA LIGHT



2 Corinthiens 4:2-3
"Nous rejetons les choses honteuses qui se font en secret, nous n'avons point une conduite astucieuse, et nous n'altérons point la parole de Dieu. Mais, en publiant la vérité, nous nous recommandons à toute conscience d'homme devant Dieu."

Contexte: 
Difficile contexte que celui de Corinthe même pour un homme de l'envergure spirituelle de Paul. Il régnait dans cette ville, une mentalité effrayante où se mêlaient la discrimination, l'indiscipline, la rébellion et peut être la plus subtile de toutes: l'altération de la parole de Dieu. En effet, il y avait là un groupuscule se réclamant du Christ (2 Corinthiens 10:7) mais qui en réalité s'opposait à son œuvre par une technique d'altération du message. 
De cette façon, ils obtenaient la faveur de beaucoup de gens qui ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables étaient attirés par un évangile que nous qualifierons de "LIGHT".

D'un autre coté, on disait de Paul qu'il était un peu trop sévère et dur dans ses propos, mais on le taxait aussi de faible dans ses actes (2 Corinthiens 10:10). 


Le bouchon fut sans doute poussé un peu loin....!

Observation: 
En face de telles oppositions, l'apôtre Paul n'a pas eu d'autres choix que d'annoncer la couleur. Une grave atteinte avait été portée à l'intégrité de la parole de Dieu et pas seulement au ministère de l'apôtre (ce qu'il aurait malgré tout supporté).


Un danger menaçait le message percutant de Dieu adressé à tous les hommes. La vérité était rendue plus digeste afin de correspondre au plus grand nombre. L'évangile à l'aspartame venait d'être inventé...
Le message de la loi et celui de la grâce se confondaient subtilement permettant à chacun de s'y retrouver. Le but recherché était de se faire des disciples plutôt que de faire des disciples du Christ.

Paul de déclarer dans 2 Corinthiens 2:17: "Car nous ne falsifions point la parole de Dieu, comme font plusieurs; mais c'est avec sincérité, mais c'est de la part de Dieu, que nous parlons en Christ devant Dieu."  


L'évangile ne peut souffrir une falsification...! 


Pourtant, il est de plus en plus souvent frelaté comme on le ferait en ajoutant de l'eau au vin pour l'adoucir et pour le rallonger.
On n'hésite pas changer certains termes qui sont parfois qualifiés de dépassés ou de mal appropriés à notre contexte actuel et cela parfois au mépris du sens afin de ne pas choquer monsieur et madame Toulemonde!

Jésus changerait-il les termes de son message s'il devait s'adresser à nous aujourd'hui...? Serait-il un utilisateurs des édulcorants...?
Sincèrement je ne crois pas. Je pense au contraire qu'il en accentuerait la portée devant la prééminence de son retour et l'amplification du mal sous toutes ses formes.

Compréhension:
Plus le COCA est "LIGHT" et plus il y a d'obèses....bizarre non?
D'ailleurs quelle bonne excuse car en prenant un coca light je peux prendre une grande frite et un double hamburger!
Et bien c'est trop souvent la même chose pour la parole de Dieu....! 
Plus la parole est "LIGHT " (et je ne parle pas de lumière mais de légèreté) et plus cela incite à continuer à vivre dans la chair.

Application:
Seigneur aide-nous à ne pas faire disparaître un seul iota de ta parole et à ne pas supporter quelques altérations qui en amoindriraient la portée dans les cœurs !
À l'exemple de Paul nous ne voulons pas chercher à plaire aux hommes car en agissant ainsi nous perdrions notre statut de serviteur de Christ.
Au risque d'être taxés de conservateurs, veillons à garder la pureté du message biblique car il vaut mieux être un conservateur sauvé qu'un adaptateur qui finirait par se perdre.