mercredi 15 décembre 2010

Purification du temple...





Introduction:

Une montre à mécanisme est une merveille de technologie. Elle est composée entre autre de pignons, de ressorts et de roues dentées le tout assemblé avec une précision prodigieuse.
Seulement, le moindre petit grain de sable peut sans difficulté bloquer ce mécanisme sophistiqué. La montre s'arrête induisant en erreur son propriétaire qui s'en retrouve retardé.
A l'exemple de cette montre, notre vie est régie par des fonctionnements, des mécanismes très élaborés. Que se soit au niveau du corps, de l'âme ou de l'Esprit, l'être humain est d'une fragilité et d'une complexité extrême.
Voila pourquoi la bible nous encourage à prendre le plus grand soin de cette vie qui nous est confiée.
Si nous voulons être des hommes et des femmes spirituels nous devons veiller à ne pas laisser le moindre grain de sable venir bloquer notre progression, détourner notre raison d'être ou plus simplement nous empêcher de vivre selon la volonté de Dieu.


1- Néhémie, l'homme de la reconstruction

Néhémie a été un homme important dans l'histoire du peuple d'Israël. Il fut à la base de la reconstruction des murailles de la ville de Jérusalem. A la vue de ces murailles en ruine, Néhémie ne resta pas insensible mais au contraire, il réalisa l'importante nécessité d'entourer la ville et de protéger le temple contre des intrusions ennemies.
Si Esdras était l'homme de la reconstruction du temple, Néhémie allait être celui du rétablissement des murailles.
En 52 jours, les murs de Jérusalem entouraient de nouveau la ville.

La rapidité avec laquelle cette restauration eut lieu ne retire rien à l'opposition que Néhémie et le peuple durent affronter tout le long de cette entreprise.

En effet, tout au long des travaux trois hommes multiplièrent des actions pour tenter d'arrêter cette construction.
Sanballat, Tobija et Guéschem employèrent toute la palette des émotions pour déstabiliser Néhémie et ses collaborateurs. Usant de la moquerie, de la colère et du mépris, ils poursuivirent par la conspiration, le découragement puis la convoitise pour finir par la ruse.

Mais à toutes ces attaques Néhémie répondit par une confiance totale en Dieu qui lui venait d'une réelle communion avec le Seigneur qui en retour lui communiquait force, courage, abnégation et discernement.
Pendant douze ans Néhémie gouverna le royaume Juda rétablissant la loi et l'adoration à l'Eternel Dieu.
Cependant douze ans après nous découvrons Néhémie en face d'un nouveau problème qui cette fois concerne le temple.

Au chapitre 13/6, il nous est mentionné que Néhémie était retourné auprès du roi Artaxerxés à Suse en Babylonie et pendant ce temps le sacrificateur Eliaschib donna la possibilité à Tobija d'habiter dans une des chambres qui se trouvait dans le temple.

N'est-ce pas étonnant de trouver un des principaux ennemis du peuple d'Israël installé au beau milieu du temple?
Que s'était-il passé pour en arriver à une telle situation? Un étranger avait fait sa demeure dans le lieu Saint!

La Bible nous donne l'explication de la raison qui a motivé une telle attitude de la part du sacrificateur Eliaschib.
Néhémie 13/4 & 5: " Avant cela, le sacrificateur Éliachib, qui était établi dans les chambres de la maison de notre Dieu, et qui était parent de Tobiya, avait disposé pour lui une grande chambre"

Tobija était devenu un parent d'Eliaschib.
Ce sacrificateur qui avait lui-même participé à la reconstruction de la muraille en travaillant sur la porte des brebis avait sans aucun doute connaissance du caractère de dangerosité que représentait Tobija.

Au mépris de toutes les règles de prudence et de la loi de Dieu, il maria un de ses petits fils avec la fille de Sanballat, le Horonite (Néhémie13/28) et un autre de ses enfants avec un de ceux de Tobija l'Ammonite.
Lié par ces liens familiaux, Eliaschib admit l'inadmissible et il fut entraîné par ses compromis jusqu'au point de tolérer l'inacceptable.

Néhémie 13/1-3: "Dans ce temps, on lut en présence du peuple dans le livre de Moïse, et l’on y trouva écrit que l’Ammonite et le Moabite ne devraient jamais entrer dans l’assemblée de Dieu, parce qu’ils n’étaient pas venus au-devant des enfants d’Israël avec du pain et de l’eau, et parce qu’ils avaient appelé contre eux à prix d’argent Balaam pour qu’il les maudisse; mais notre Dieu changea la malédiction en bénédiction. Lorsqu’on eut entendu la loi, on sépara d’Israël tous les étrangers."


2- Une bonne comparaison

Dans la bible le temple est le lieu où l'on adorait Dieu.
Ce lieu Saint était l'objet d'attention et de soins bien particuliers. Il n'était pas question de faire à son idée pour ce qui était du fonctionnement du temple. Dieu avait établi des observances précises qu'il fallait respecter méticuleusement.

Dans le Nouveau Testament une nouvelle notion apparaît et le temple n'est plus seulement un bâtiment mais il prend une forme humaine. L'apôtre Paul écrira dans 1 Corinthiens 3/16: "Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?"
Il est logique alors de penser que ce temple que nous formons doit aussi être entouré d'attentions particulières.

A l'exemple de Néhémie, nous devons veiller à ce que des murs de protections entourent le temple de notre esprit empêchant certaines pensées dévastatrices et certains raisonnements de pénétrer au-dedans.
Un mur de prière doit s'ériger autour de votre vie, pour vous protéger et vous défendre des attaques et des intrusions spirituelles.
N'avez-vous jamais été aux prises avec des Sanballat, des Tobija et des Guéschem?

Avec des émotions déstabilisantes telles que la moquerie, la colère le mépris, la conspiration, le découragement, la convoitise et la ruse?

Les Sanballat, les Tobija et les Guéschem rodent constamment cherchant à s'infiltrer dans notre lieu Saint.
Certains me diront: "Je prie chaque jour et demande à Dieu de me garder, de me protéger." Très bien! Vous avez construit des murailles de protection autour de votre vie comme Néhémie autour de Jérusalem. Seulement ces murs n'ont pas empêché Tobija douze ans après de venir s'installer à l'intérieur du temple.

Il est possible que des années, après avoir réussi à repousser certaines choses de notre vie, de les voir de nouveau prendre place en nous.

3- Les résultats d'un Tobija

Les résultats d'un Tobija sont toujours désastreux.

Néhémie 13/10- 11: "J’appris que les portions des Lévites n’avaient point été livrées, et que les Lévites et les chantres chargés du service s’étaient enfuis chacun dans son territoire. Je fils des réprimandes aux magistrats, et je dis: Pourquoi la maison de Dieu a-t-elle été abandonnée?"

Néhémie 13/15- 16: " A cette époque, je vis en Juda des hommes fouler au pressoir pendant le sabbat, rentrer des gerbes, charger sur des ânes même du vin, des raisins et des figues, et toutes sortes de choses, et les amener à Jérusalem le jour du sabbat; et je leur donnai des avertissements le jour où ils vendaient leurs denrées. Il y avait aussi des Tyriens, établis à Jérusalem, qui apportaient du poisson et toutes sortes de marchandises, et qui les vendaient aux fils de Juda le jour du sabbat et dans Jérusalem."

Lorsque Tobija est dans notre temple, ce n'est le bruit qu'il fait qui est dérangeant. Tobija n'est pas un locataire bruyant, au contraire, il fait tout son possible pour ne pas être remarqué.
Comment savoir alors si un Tobija s'est installé dans ma vie?
Plusieurs signes peuvent révéler la présence d'un Tobija:



    a) Les lévites ont disparu. (v.10)

Le lévite c'est le symbole du service.
Dans le temple, les lévites étaient indispensables. Ils permettaient au temple de fonctionner correctement. Un lévite fait le nettoyage du temple (sanctification), il veille sur l'huile du chandelier (Saint-Esprit), sur les pains de proposition (communion), sur le parfum de l'autel (adoration).
Lorsque les lévites disparaissent, toutes ces choses disparaissent aussi. L'esprit de service nous quitte emportant avec lui ministère, travail spirituel, œuvre de foi.

    b) Les chantres ont disparu. (v.10)
Le chantre c'est le symbole du chant, de la louange.
Chantres et lévites marchent toujours ensemble. Un temple sans louange est un temple sans Dieu. Psaumes 22/4: "Tu sièges au milieu des louanges d’Israël."
Entends-tu toujours raisonner le chant des chantres dans ton cœur ou ont-ils disparu? Fredonnes-tu encore ces chants de victoire, d'espérance et d'engagement lorsque viennent les difficultés?

    c) La maison de Dieu est abandonnée. (v.11)
Les lévites et les chantres ont fui entraînant comme résultat l'abandon de la maison de Dieu. Plus personne n'est attiré par un temple ou le service et la louange ont disparu.
Un cœur dépourvu de ces choses n'a plus aucun intérêt, au contraire…

    d) Reprise de certaines activités. (v.15)
La maison de Dieu vidée, alors d'autres choses prennent place. D'anciennes activités reprennent entraînant la profanation du Sabbat, de la loi de Dieu. Il faut bien occuper son temps comme on peut!

    e) Se charger des anciennes choses. (v.15)
Les fardeaux sont de nouveau portés, les choses anciennes redeviennent l'intérêt principal de nos vies.

Un Tobija passe inaperçu si l'on néglige chacune de ces choses.
Mais comment un Tobija peut faire un tel ravage dans le temple sur quoi va-t-il influer, quels sont ses méthodes d'actions?

En lisant le verset 5 on découvre que Tobija était installé dans la chambre où l'on mettait auparavant les offrandes, l'encens, les ustensiles, la dîme du blé, du moût et de l'huile. Tous ces produits étaient indispensables à la bonne marche du temple.

Lorsqu'un Tobija est dans mon temple, il fera tout son possible pour empêcher, pour anéantir cette partie de ma vie qui consiste à donner, offrir et pourvoir. A l'esprit de sacrifice et d'amour de se manifester pleinement.

En contrôlant ces choses, il parvient à réduire le temple à l'état d'abandon et il le souille par sa présence.


4- Une bonne réaction

Comment Tobija réussit-il son intrusion?
Il attendit que Néhémie s'absente pour mettre en place son plan. Si l'installation de Tobija s'est faite pendant l'absence de Néhémie, son plan avait commencé réellement à prendre forme le jour ou le sacrificateur Eliaschib s'allia à lui par un compromis.
Toutes ces choses doivent être pour nous une source d'enseignements nous exhortant à la plus grande vigilance.
Les murs reconstruits résistent à l'invasion d'une armée mais sont peu efficaces face l'intrusion d'un Tobija.

Néhémie avait compris que les murs qu'il avait rebâtis possédaient des ouvertures nécessaires mais qui pouvaient être dangereuses. Des portes!

Quelle fut sa réaction?
Néhémie 13/19: "Puis j’ordonnai qu’on ferme les portes de Jérusalem avant le sabbat, dès qu’elles seraient dans l’ombre, et qu’on ne les ouvre qu’après le sabbat. Et je plaçai quelques-uns de mes serviteurs aux portes, pour empêcher l’entrée des fardeaux le jour du sabbat."
Néhémie 13/22: " J’ordonnai aussi aux Lévites de se purifier et de venir garder les portes pour sanctifier le jour du sabbat. Souviens-toi de moi, ô mon Dieu, à cause de cela, et protège-moi selon ta grande miséricorde!"

Ordonnez à vos serviteurs de garder les portes de votre cœur: que la vigilance, la prudence et la sagesse soient les gardiens de vos vies.
Pas une sagesse ou une prudence humaine, charnelle! Mais une sagesse purifiée, une prudence sanctifiée.

5- Que faire d'un Tobija?

Pour terminer, peut être vous posez vous la question de savoir: comment expulser un Tobija qui est bien installé dans votre temple?
Lorsqu'un Tobija, c'est à dire une mauvaise pensée, une mauvaise habitude, une rancune, une déception, etc.… s'est installé dans votre temple, il y a certaines choses à faire.

A l'exemple de Néhémie:

1. En éprouver un vif déplaisir. (v.8)
2. Jeter dehors tous les objets qui lui appartiennent. (v.8)
3. Purifier le lieu. (v.9)
4. Replacer les offrandes et les ustensiles. (v.9)
5. Remettre à leur poste les lévites et les chantres. (v.11)
6. Confier la surveillance des offrandes à des hommes dont la réputation est d'être fidèles. (v.13)
7. Placer des lévites aux portes de la ville. (v.19)