vendredi 3 décembre 2010

Le grand numéro de voltige

Psaumes 37:5 
"Recommande ton sort à l’Eternel, Mets en lui ta confiance, et il agira."

 

Introduction:
Êtes vous déjà allé au cirque?
Le cirque a quelque chose de merveilleux dans le fait que nous retrouvons une âme d'enfant dès l'instant où nous pénétrons sous le chapiteau étoilé.
Le public assis dans les gradins prend place autour de la piste située au centre du chapiteau.
Et le spectacle peut commencer!
Les artistes se succèdent pour le bonheur du public et font tour à tour leur numéro qui est en réalité la démonstration de leurs talents mais aussi le résultat d'efforts répétés et de nombreuses heures passées à travailler.

Pourtant tout a l'air si simple lorsque l'on regarde avec les yeux du spectateur que pour peu on pourrait penser qu'il nous serait possible de rivaliser avec ces artistes.

Enfant, ce qui m'impressionnait le plus au cirque c'était les numéros de trapèze volant. Voir ces hommes et ses femmes se balancer, faire des sauts périlleux parfois même avec les yeux bandés et à plusieurs mètres du sol force l'admiration.
S'il fallait comparer la vie spirituelle à une discipline appartenant au cirque, le trapèze volant la caractériserait le mieux.
(Même s'il arrive parfois de se retrouver au milieu des fauves ou de devoir jongler avec les évènements, voir même de passer pour clown dans certaines situations…)

Les trapézistes sont des artistes accomplis et il est nécessaire pour eux de développer des qualités physiques, techniques et émotionnelles pour assurer la maîtrise parfaite de leur prestation.

Il y a quatre choses essentielles que doivent savoir faire tout bon trapéziste:
1) Se lancer en avant.
2) Lâcher prise.
3) Ne pas bouger.
4) S'attendre à être attrapé.

A quelle étape de votre apprentissage en êtes-vous?

1-Se lancer en avant

La première étape dans la vie spirituelle comme dans le trapèze volant consiste à se lancer en avant. Le pas de la foi, un pas décisif qui déclenche instantanément dans votre vie la réaction de Dieu et vous permet de prendre place dans le plan qu'il a préparé pour vous.

Hébreux 11:6 "Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent."

Avoir la foi en Dieu est une chose et vivre des expériences de foi en est une autre. Peut être avez-vous basé votre relation avec Dieu sur le terrain unique de la connaissance sans véritablement être entré dans celui de l'expérience.
Il est essentiel et vital spirituellement de passer de la théorie à la pratique.
Que valent toutes les vérités fondamentales des écritures que vous avez acquises si elles ne prennent pas effet dans le quotidien de votre vie. Il faut passer de l'appris au vécu.

Jacques 1:22 (semeur) "Seulement, ne vous contentez pas de l’écouter, traduisez-la en actes, sans quoi vous vous tromperiez vous-mêmes."

Dieu dit: "lance-toi! ", "avance en pleine eau!"
Il est impossible de marcher sur l'eau si l'on n'est pas prêt à quitter sa barque et à sortir de sa "zone de confort et de sécurité" pour tout remettre en question par l'abandon que la foi seule peut réaliser.

La foi consiste à marcher jusqu'au bord du précipice, à s'aventurer dans l'inconnu avec l'assurance que, si vous le faites, Dieu va soit vous placer un roc solide sous vos pieds, soit vous apprendre à voler!

Le pas de foi est la démonstration de la confiance que nous portons à Dieu, il en est la preuve tangible.
La foi démontrée prend la forme d'une folie aux yeux charnels de l'homme irrégénéré, mais elle est une sagesse au sens entier du terme: c'est-à-dire la maîtrise de ses émotions pour laisser à l'Esprit de Dieu la possibilité de contrôler notre vie et ainsi nous rendre capable de penser et d'agir parfois même à l'opposé de la raison humaine.

1 Corinthiens 2:14 "Mais l’homme naturel n’accepte pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge."


2- Lâcher prise
Il est question ici d'une des étapes les plus difficiles et angoissantes que connaît tout chrétien un jour ou l'autre.
Il y a plusieurs paliers à cette expérience spirituelle:

         a) Dans le domaine personnel:

Dans votre vie personnel vous devez apprendre à lâcher prise, c'est-à-dire accepter de ne pas vous reposer sur votre intelligence au sens de la logique, votre besoin de tout contrôler, votre désir de faire bonne figure et d'être applaudi pour vos actions, votre entêtement à prendre des décisions et à faire des choix. Il faut savoir aussi baisser sa garde devant un adversaire au risque que se soit d'être perçu comme un signe de faiblesse. Mais n'oublions pas ce que la bible enseigne: "c'est lorsque je suis faible, que je suis fort."

Lâcher est encore la meilleure façon de retrouver. Un croyant ne se débarrasse de rien, ce qui est un abandon à première vue est en réalité un investissement. Ecclésiaste 11:1 "Jette ton pain à la surface des eaux, car avec le temps tu le retrouveras".

Être chrétien et être conservateur (de vieilles choses) ne vont pas ensemble.
La vie chrétienne nous enseigne les notions de dons, de sacrifices et d'abandon. C'est sur ces valeurs que repose la construction d'une vie spirituelle.
Lâcher prise dans le domaine personnel ce n'est pas râler, se plaindre, harceler, argumenter, mais chercher ses propres défauts et les corriger. Ce n'est pas adapter toutes choses à mes désirs, mais c'est prendre chaque jour comme il vient.



       b) Dans le domaine relationnel:

N'avez-vous pas à lâcher prise dans le cadre de vos relations?

Lâcher prise ne signifie pas arrêter de se soucier des autres, mais plutôt refuser d'agir à leur place pour ne pas les bloquer dans leur propre vie. Lâcher prise permet de sortir d'une relation étouffante pour permettre à l'autre d'être lui-même.
Lâcher prise, ce n'est pas me détacher, mais c'est me rendre compte que je ne peux diriger quelqu'un d'autre. C'est admettre mon impuissance pour réaliser que le résultat ne dépend pas de moi.

Lâcher prise c'est permettre à quelqu'un d'autre qui est plus capable que moi de prendre en main une situation.
Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais grandir et vivre pour l'avenir. Nombreux sont ceux qui se réfugient dans le passé même s'il est porteur de souffrances et de souvenirs désagréables plutôt que d'affronter un futur incertain!
Lâcher prise c'est craindre moins et aimer d'avantage.
Le trapéziste doit lâcher cette simple barre de bois fixée à deux cordes et se jeter dans le vide pour expérimenter le fait d'être rattrapé. Mais avant cela, il faut apprendre à ne pas bouger.

3-Ne pas bouger

Le monde dans lequel nous vivons nous pousse à bouger, à agir, réagir.
Les conseils nous sont donnés: "ne reste pas comme cela! – défends-toi! – ne reste pas sans rien faire!"
La logique veut que dans des situations critiques on agisse.

Le trapéziste se trouve maintenant dans une situation de crise, il a lâché la barre de bois et il est maintenant dans le vide en route pour une chute possible.
Pourtant, il ne se débat pas, mais demeure sans bouger. Est-ce de l'inconscience ou a-t-il à l'esprit un moyen de se sortir de cette difficulté.

Lorsque nous observons la réaction de Moïse en face de la mer Rouge, nous découvrons un homme qui s'est élancé par la foi dans une entreprise folle et qui en pleine situation de crise, reste sans bouger.

Exode14:13 "Moïse répondit au peuple: Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Eternel va vous accorder en ce jour; car les Égyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais."

Avec Dieu, il faut être attentif, rapide et obéissant.
Le trapéziste saute dans une parfaite synchronisation avec son receveur au geste ou à la parole de se dernier il s'élance dans les airs avec une confiance totale dans celui qui est là pour le rattraper.

4-Attendez-vous à être attrapé!
Crois tu que Dieu est là présent pour te rattraper?
Sera-t-il au rendez-vous de la foi?
La bible entière regorge d'exemples pour nous édifier dans la réalité d'un Dieu qui honore toujours la foi de ses enfants.

Dieu était présent pour accueillir un Moïse en situation de crise, pour retenir la main d'Abraham qui allait frapper son fils, pour maintenir fermée la gueule des lions afin que Daniel ne devienne pas leur repas, pour rattraper au vol un David en fuite, pour saisir chaque fois la main de l'apôtre Paul qui a tellement accompli d'actions de foi.

David a déclaré au Psaume 62:6-7 "Oui, mon âme, confie-toi en Dieu! Car de lui vient mon espérance. Oui, c’est lui qui est mon rocher et mon salut; Ma haute retraite: je ne chancellerai pas."

La vie spirituelle est bien plus qu'un simple numéro de cirque pour distraire un public assoiffé de spectacle!
La réalité de la vie nous conduit dans des situations où seule la foi nous permet de sortir vainqueur.


Désirez-vous renouvelez votre engagement de foi, de confiance à votre Dieu?
Êtes-vous prêt à vous élancer dans une nouvelle expérience de foi?

Il est déjà prêt à vous rattraper alors n'hésitez pas à lâcher!